Sélectionner une page

« Au lycée, on m’a dit : « Quoi ? Tu vas faire trois ans d’études pour savoir changer des couches ! »

Chapô : Son diplôme d’EJe (éducatrice de jeunes enfants) dans la poche, Pauline travaille ensuite dans une crèche collective. Aujourd’hui, elle lance son blog de formation parce qu’elle estime que l’année de préparation au concours d’entrée en formation d’EJE doit également présenter le métier d’EJE et le programme des 3 années d’études.

 

Vous travaillez en ce moment sur un programme de formation pour aider les personnes souhaitant devenir EJE à réussir les concours d’entrée en formation Quelles sont vos motivations ?

L’idée de créer un programme de formation est née de mon expérience personnelle. Lorsque je suis rentrée en formation d’EJE, j’ai été surprise de découvrir autant de facettes différentes à ce métier. Je ne pensais pas que les connaissances allaient plus loin que l’accompagnement des enfants. J’ai découvert par exemple l’aspect « management d’équipe » ou « l’accompagnement à la parentalité ».

Les 3 années de formation sont très riches. Je connaissais les 4 domaines * avant d’entrer en formation mais j’avais du mal à penser l’accompagnement global de l’enfant. C’est grâce à chaque cours, chaque lieu de stage, chaque livre lu, chaque nouveau dossier en lien avec ces domaines de compétences que j’ai pu créer mon identité professionnelle et savoir quelles valeurs me tenaient vraiment à cœur pour ma pratique. Il faut ensuite les défendre sur le terrain.

Quelles sont les valeurs que vous défendez justement ?

Elles sont multiples mais ce qui est essentiel c’est d’offrir un accueil de qualité à l’enfant. Être bienveillant ; favoriser l’autonomie ; éveiller les enfants et être à leur écoute. Établir une relation de confiance avec les parents est également primordial : il faut leurs parler de ce qu’on vit avec leurs enfants. Dernier point important : Se soutenir entre collègues. La vie en crèche, c’est avant tout un travail d’équipe !

 

Qu’est ce qui est le plus difficile dans le métier d’eje ?

Le manque de reconnaissance globale.  Je me souviens qu’un camarade en terminale m’a dit: « Quoi ? Tu vas faire 3 ans d’études pour savoir changer des couches. ». C’est révélateur !  Notre métier – comme la plupart des métiers d’aide à la personne n’est pas suffisamment reconnu alors qu’il demande de grandes qualités humaines et organisationnelles. De plus la garde d’un enfant est une grosse responsabilité !

 

Quelles sont les 5 qualités que dois avoir une EJE, selon vous ?

–  La bienveillance avec les enfants, les parents et les collègues.

– La patience : il est nécessaire de laisser l’enfant prendre son temps pour gagner en autonomie. Il faut aussi du temps pour que les projets se mettent en place.

– La confiance en soi : nous sommes amenés à prendre des décisions et parfois à remettre en question certains modèles.

– Une capacité d’organisation : On gère plusieurs taches différentes. Il faut savoir prioriser et également se dégager du temps pour organiser des projets.

– Un goût pour la communication : Savoir dire les choses de façon constructive et au bon moment. Que cela soit avec les enfants, les parents et les collègues.

  

Qu’est ce qui a l’inverse est rédhibitoire ?

Ne pas être ouvert d’esprit ! Eje est un métier où il faut s’en arrêt se remettre en question et être ouvert aux nouvelles pédagogies et découvertes sur le domaine de l’éducation. A titre d’exemple, les récentes découvertes faîtes dans le domaine des neurosciences ont fait évoluer notre prise en compte de l’enfant.

 

Comment envisagez-vous l’avenir ?

J’espère avoir finalisé ma plateforme de formation d’ici décembre. En parallèle, j’occupe un poste à temps partiel en tant qu’ eje dans une crèche collective. Cela me permet d’être toujours en contact avec la réalité du terrain. A moyen terme, j’aimerai retourner chercher de l’expérience en Finlande et en Suède. En 2018, j’ai été jeune fille au pair en Finlande et j’ai beaucoup appris sur le système éducatif finlandais. Je trouve que les pays du nord ont beaucoup à nous apprendre en matière de pédagogie.

 

*DF1 :  Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille
DF2 : Action éducative en direction du jeune enfant
DF3 : Travail en équipe pluri professionnelle et communication professionnelle
DF4 : Dynamiques institutionnelles, partenariats et réseaux

 

 

Retrouvez tous les conseils de Pauline sur :

 

– Blog : https://devenireje.com/

 

– Facebook : https://www.facebook.com/devenireje/

 

– YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCzNtvGa-Kl50lXGvgx9SohQ

 

– Instagram : https://www.instagram.com/devenireje/